Strip 003 : Greenpeace et Nintendo

vendredi 5 décembre 2008 | |

Nintendo Greenpeace



Sauvez la Terre, tuez Miyamoto !

Comme l'année dernière, Greenpeace pointe du doigt Nintendo et sa politique écologique catastrophique (rapport détaillé - en anglais).






J'ai quand même un gros doute sur la pertinence des notes et du classement de Greenpeace.

Évidemment, si Nintendo est si bas et ne communique pas plus que ça c'est sans doute qu'ils ne sont pas des modèles et/ou qu'ils ont des choses à cacher mais de là à en faire les plus grands destructeurs de l'humanité, ça me semble un peu exagéré... (moi aussi j'exagère un peu du coup^^)

Je suis naïf et ça ne veut sans doute pas dire grand chose mais quand je vois des jeux comme Mario Sunshine ou Pikmin, j'ai vraiment du mal à croire que tous les week-end Miyamoto et ses potes ils vont balancer les stocks de Gamecube invendus au fond de l'océan.

Et visiblement, chez Greenpeace la consommation électrique des consoles de jeux, c'est pas vraiment important et ça compte pour du beurre.

Le mot de la fin :
« Ce qui me met hors de moi, avoue le porte-parole de Greenpeace, c’est que lorsqu’on les met devant le fait accompli, Nintendo répond simplement qu’ils ne polluent pas avec leurs produits puisque les gens continuent à les utiliser. C’est une réponse farfelue et je suis surpris qu’une société telle que Nintendo ose la faire. »
Au pire des cas, je suis content d'apprendre qu'ils ont toujours le sens de l'humour chez Nintendo...

***EDIT 12/01/2009***
La réponse de Nintendo :
“Nintendo fully complies with all the applicable laws and regulations aimed at environmental protection and consumer health and safety. Furthermore, in order to ensure our products are safe for use by young children, Nintendo products are classified as toys and therefore comply with stringent safety standards applicable to toys.
Nintendo has not been badly rated by Greenpeace. Greenpeace chose to conduct a survey which graded companies based on the voluntary submission of information. Nintendo decided not to take part in the survey and were therefore "ungraded". Nintendo provides detailed information regarding its compliance to environmental laws and directives via the Consumer Information section of the Nintendo website and therefore felt it unnecessary to take part in the Greenpeace survey.” -
Nintendo statement

Quelques informations sur la politique écologique de Nintendo sur leurs sites officiels :
- Nintendo France
- Nintendo Of America



3 commentaires:

yigael a dit…

Le type de greenpeace a peut-�tre du mal � dig�rer que ces jeux pr�f�r�s sortent sur x-box et pas sur la WII qu'il vient de s'acheter, alors il se venge comme il peut :).
S�rieusement, moi, je trouve �a bien de faire ce genre de classement (du moment que �a reste totalement neutre, bien s�r). Et je pense que dans leur classement, ils ont tenu compte de la consommation �lectrique des consoles. Peut-�tre que nintendo d�conne s�rieusement ailleurs, ce qui leur fait baisser la moyenne consid�rablement. Toutes ces grosses boites , de par l'importance de leur production, devaient faire attention � la plan�te (je veux dire concr�tement, et pas juste en terme de comm pour avoir une bonne image). Tu n'es pas d'accord?

yigael a dit…

Sinon, marrant le strip, mais fais gaffe: tes personnages vont avoir des crampes! :)

Gueseuch a dit…

(c'est bizarre les caractères spéciaux ne se sont pas bien affiché dans ton premier message)

Je suis bien sûr d'accord avec toi !

En fait, dans cette histoire, ce qui me dérange vraiment c'est plutôt leur système de note que je ne trouve pas tellement approprié et un peu simpliste, voir aléatoire.
Déjà, ils comparent Nintendo (qui ne fait que du jeux vidéo) et ses 3000 employés avec par exemple Sony (qui fait pas mal de choses différentes) et ses 200 000 employés dans le monde.
Comparer une couleur de peinture avec toute une palette c'est déjà difficile, alors donner une note... ^_^

Je me suis renseigné (avec le rapport détaillé de Greenpeace) sur les points qui font que Nintendo se paye une note si basse , et en fait si ils sont "saqués", c'est parce que sur pleins de critères, Greenpeace n'a aucune ou peu d'informations de la part de Nintendo (et la consommation électrique ne fait bizarrement pas partie de leurs critères).

Bien sûr, comme je le dis plus haut, si il y a un manque d'informations de leur part, c'est fort probable qu'ils ont des choses à cacher...

Mais j'ai un peu l'impression que Greenpeace cherche surtout à faire du "sensationnel" (c'est un peu leur méthode pour se faire entendre des médias) : c'est plus "vendeur" de dire que Nintendo ne fait rien plutôt que Nintendo ne communique pas sur sa politique écologique.

Je voulais juste un peu relativiser, pas les faire passer pour des saints !

Enregistrer un commentaire