Strip 029 : Wii Fit et les Casuals

mercredi 25 février 2009 | |

Wii Fit Casual




CASUAL SUSPECT


Quelques uns d'entre vous ne sont peut-être pas familier avec le vocabulaire des jeux vidéo et pour vous, le terme casual ne signifie sans doute pas grand chose.
Hélas, je ne vais pas pouvoir faire mon malin, car pour moi non plus...

A la base, sont qualifiés de joueurs casuals les joueurs "occasionnels", c'est à dire ceux pour qui le jeu vidéo n'est qu'un loisir comme un autre et pas la principale activité de la semaine.
A priori donc, être un joueur casual ne serait pas vraiment un défaut (au contraire) mais la majorité de la communauté des joueurs (les fameux gamers) étant ce qu'elle est, c'est très vite devenu des sous-joueurs, une race à part (hop, 1 point Godwin) qui n'a rien à voir avec l'élite auto-proclamé des pros du paddle.

Le mot casual s'est propagé depuis quelques années grâce à l'arrivée de la Nintendo DS et surtout de la Wii qui ont apportés leurs lots de jeux et logiciels intrigant des personnes jusqu'alors plutôt réfractaire aux jeux vidéo.

Beaucoup de joueurs ont alors découvert que le but de Nintendo était de séduire "le grand public" (un autre gros mot) et pas seulement les garçons de 15/25 ans. Les gamers ont criés à la trahison, Nintendo à ouvert le champagne (et accessoirement s'est remis magistralement sur les rails après la décennie qu'a duré l'ère Playstation)


Anticipation (1988), un jeu développé par Rare et édité par Nintendo pour la NES


Mais c'est quoi en fait un jeu casual ? Je cherche encore (il y a à peu près autant de définitions différentes que de gamers).
A vouloir à tout prix créer une frontière entre les "vrais" joueurs et les "faux", chacun s'est un peu créé sa définition qui l'arrange.
Selon votre interlocuteur, celui-ci parlera donc des logiciels (Wii Fit, Kawashima...), des party games (Mario Party, Les Lapins Crétins...), des jeux sans challenges (Wii Sports ?), des jeux à petit budget (Wii Play...) ou de l'intégralité des jeux Nintendo (comme ça plus de problèmes pour trier ce qu'on garde et ce qu'on jette). La plupart du temps, les joueurs s'accorderont pour dire que c'est un peu tout cela.
Bizarrement, les jeux d'arcade ne sont jamais considérés comme casual, les jeux de sports (combat, course, foot...) non plus.
Personnellement, ce mot sur-exploité me gonfle pas mal mais histoire de ne pas faire de jaloux, je considère comme casual à peu près tous les jeux sans scénarios. Ça fait un paquet de jeux non-Nintendo, c'est sans doute pour ça que je suis le seul à avoir cette définition ;-).

Enfin, selon moi, c'est un terme qui ne devrait pas être utilisé pour désigner une catégorie de jeux mais plutôt une façon de jouer.
Personnellement, je joue aux jeux de bastons de manière occasionnel (c'est pour ça que je suis nul^^) et pendant les mois qui ont suivis le lancement de la Wii, j'ai passé des après-midi à essayer de débloquer toutes les médailles de platines sur Wii Sports (j'ai pas réussi)...





10 commentaires:

yigael a dit…

En parlant de wii fit, tu avais dis qu'au bout d'un mois de pratique, tu dirais si ça fonctionne ou non. Ca fait donc un mois, alors quel est le bilan?

Gueseuch a dit…

Yigael :
Zut, quelqu'un qui s'en est souvenu ^_^

J'ai perdu un peu plus d'un kilo pendant les 15 premiers jours (15/20 minutes d'utilisation quotidienne) puis après j'ai laché l'affaire progressivement...

C'est pas la faute à Wii Fit, c'est la faute à ma motivation personnelle et à mon hygienne de vie un peu déplorable en ce moment (faut que j'arrive a me coucher avant 3h du mat par exemple^^)...

Et puis c'est pas facile de faire du Wii Fit quand il y a House Of The Dead Overkill a coté^^

Si j'arrive à reprendre un rythme de vie convenable, je retente "l'expérience Wii Fit" pendant le mois de Mars !

Tatagigi a dit…

Arf, les ventes de wii fit...
C'est dommage, j'avais un truc sur un forum santé (doctissimo, me semble-t-il, lien que j'avais chopé sur un autre forum traitant du sempiternel débat "les casuals vont-ils tuer le jeu vidéo?") avec comme question "J'ai acheté le wii fit mais je ne sais pas comment faire pour le brancher à ma télé. Faut-il impérativement que j'achète une wii pour l'utiliser?? C'est l'arnaque!!"
Évidemment, j'ai pommé le lien...
Mais bon, moi j'ai utilisé mon wii fit pendant 2 jours, puis il m'a déclaré que j'avais des muscles d'acier, alors j'ai arrêté^^
Et pis les possésseurs de wii sont pas tous des casuals, y'en a qui avaient de l'espoir avant... bouhouhou moi aussi je suis un déçu de nintendo...

Gueseuch a dit…

Tatagigi :
Moi aussi je suis déçu par Nintendo, mais encore nettement plus par les éditeurs tiers...

C'est quand même la première fois dans l'histoire des jeux vidéo que la console leader est autant boudé par les tiers.
Sega et EA ont l'air de se bouger un peu dernièrement, mais (même si ça abouti sur des bons jeux) je pense que c'est déjà trop tard.
La Wii a une réputation tellement catastrophique que même si un GTA et un Metal Gear Solid était annoncé, je pense que ça ne suffirai même pas à redoré son blason...

Monsieur N a dit…

Cette distinction entre "caual" et "gamer" est bien marrante.

On retrouve une situation analogue en musique avec les métalleux qui se déclare "true" et qui déconsidèrent les autres (mais ils n'ont pas de nom ; ce ne sont juste pas des "vrais métalleux".)

Exemple : "Le black metal symphonique avec des voix féminines c'est pas du vrai black metal."

Il y a carrément une étiquette "true black metal" qui existe. Il s'agit du black métal tel qu'il se pratiquait comme au début.

Ou encore, "le néo metal (KoRn et compagnie), c'est pas du vrai métal."

C'est donc un peu pareil pour les jeux vidéos. Les jeux qui sortent de l'étiquette traditionnelle sont des jeux pour "casuals".

Bien qu'ayant assez peu d'expérience avec la wii, je dois dire que je comprends très bien comment des joueurs comme toi peuvent être déçus et comment ils peuvent mépriser les "casuals".

La wii n'est pas une "vraie console" pour moi, ce qui est, après tout, une remarque de vieux con. Les consoles ont évolué, et c'est être un réac que de penser cela.

Et bien oui, fuck, je suis un vieux con ! C'était mieux avant !

De toute façon, la meilleure console de tous les temps, c'est la SUPER NINTENDO.

Gueseuch a dit…

L'analogie avec le Métal est très bonne, surtout que le terme "True Gamers" existe aussi (en opposition aux "casuals").

Sinon, moi personnellement je n'ai aucun mépris pour les "casuals" ni pour les jeux "casuals" (quand ils sont bons).
J'ai du mépris pour les éditeurs tiers qui ne font que ça sur la Wii car ça coute moins chère à produire et que ça se vend même quand les jeux ne sont pas de qualité (vu qu'ils s'adresse à des "non-connaisseurs").

Beaucoup de monde critique les jeux Nintendo en ce moment, mais la seule grosse différence avec l'époque de la Gamecube, c'est qu'ils font des jeux "casuals" EN PLUS de leurs jeux "gamers" sur leur console.

Sinon, la meilleure console c'est la DREAMCAST ;-)

Et ça tombe bien que tu parles de la super nintendo :
Si c'est une bonne console c'est parce qu'en plus des jeux Nintendo (qu'on trouve toujours sur Wii), elle avait aussi le soutien des éditeurs tiers (les rpg de Square, Street Fighter 2 et Megaman X de Capcom, Super Castlevania de Konami...) contrairement à la Wii.

Tatagigi a dit…

Le problème n'est pas de mépriser les casuals, mais le problème vient du fait que le jeu casual va tuer le secteur du jeu vidéo, et ça a déja commencé...

Un exemple simple : "Léa passion boucherie-charcuterie : exerce le métier de tes rêves!". Ouais, je sais que la blague est pas drôle mais on est pas la pour ça. Bref, la série des Léa passion marche super bien, parce que les petites filles rêvent toutes de faire du cheval ou d'avoir des enfants... Donc hop, le jeu se vend super bien, à 40 euros pièce. Mais si on prend le truc honnêtement, ce jeu est pensé et codé en 2 mois maximum, donc rapport temps/revenu maximum. Même sans faire de cours d'économie et quand on sait que faire un "vrai" jeu non casual (exemple super mario) prend au moins 1 an et qu'il se vendra pareil ou moins bien (nan, pas super mario, mais autre chose, une licence moins connue, les jeux Arkedo par exemple...) le calcul est vie fait, et si j'étais éditeur, le choix serait vite fait...
Allez a la fnac, et regardez le rayon DS : j'avais compté avec un ami qu'environ 1 seul jeu sur 10 était "correct", donc pas "je fais du cheval/j'apprends les maths"...
Les éditeurs de vrais jeux sont donc (et je les comprend) découragés, et on observe une véritable inondation du marché (sur consoles nintendo au moins) de jeux Léa passion et autres "je deviens intelligent", ce qui risque de provoquer une "crise" du jeu vidéo (trop de jeux, pas assez de public)...

Bon c'était un peu long, mais j'espère que vous avez compris que le but de mon commentaire précédent n'était évidemment pas de dire "vive les hardcore gamers et mort aux casuals" mais de dénoncer une industrie du jeu vidéo qui risque de bientôt battre de l'aile, a cause des éditeurs qui exploitent le filon ouvert par le prof Kawashima.
Sur ce, bonne nuit :-)
(et +1 pour la super nintendo^^)

Gueseuch a dit…

Tatagigi :
Je pense pas que le jeu casual va tuer le jeu vidéo :
- Les jeux casuals existent depuis toujours (depuis longtemps sur PC avant de venir squatter les consoles).
- Le développement des jeux casuals gratuits en flash sur Internet va (peut-être) tuer les jeux casuals "bas de gamme" et les seuls qui continueront a se vendre sur console seront ceux qui apportent un plus et qui ont une certaine renommé.
- C'est selon moi, une bonne "porte d'entrée" dans le monde du jeu vidéo.
Les gamines qui joue a Léa Passion passeront sans doute à autre chose en grandissant^^
- Trop de merdes tue la merde^^.

Le public "gamer" est un public "de niche" qui n'augmente pas (je trouve plus le lien mais j'ai même lu quelque part qu'il avait tendance à baisser).
J'aime croire (mon optimisme me perdra tôt ou tard^^) que parmis les casuals d'aujourd'hui, certains deviendront plus exigeant et plus "gamers" par la suite et peut être même qu'à moyen terme, ils permettront au public "gamer" de s'aggrandir.

Grace a leur simplicité, les jeux casuals permettent à tout le monde de pouvoir jouer et donc d'agrandir le nombre de gamers potentiels justement ! (enfin c'est ce que j'espère^^)

Au pire, si c'est l'effet inverse qui se produit et que les jeux casuals dégoutent les nouveaux venus plutôt qu'autre chose, les jeux casuals arrêteront de se vendre et les gamers seront content...

Monsieur N a dit…

Si vous, vous ne les méprisez pas, c'est bien.

Moi je dis, c'est un peu à cause de ces cons qu'une crise va (est déjà ?) arriver.

Gueseuch a dit…

Pour l'instant, c'est grace à ces cons que le jeu vidéo est l'un des secteurs le moins touché par la crise :

""Pour parler simplement, Nintendo a sauvé Noël", déclarait il y a peu l'analyste Jesse Divnich, estimant que sans ces ventes, l'industrie américaine aurait été frappée de plein fouet par la récession."
http://www.overgame.com/items/20630_usa-charts-ftes-et-annee-2008.html

Et a part Wii Fit et Wii Play (qui se vend parce qu'il est vendu avec une wiimote), le reste du classement des 10 meilleures ventes de jeux aux USA en 2008 sont des jeux "gamers".

Enregistrer un commentaire